Turid KARLSEN

Country / Pays : Management : France
Vocalists : Sopranos


© x
Biographie :

Lauréate du prestigieux Prix Kirsten Flagstad, Turid Karlsen a brillé dans trois productions à l’Opera Pacific, en interprétant quelques-uns des rôles les plus difficiles, comme Salomé, Leonora dans Il Trovatore et Turandot, jouant aussi ce dernier rôle avec l’Opéra de Québec et le Madison Opera.

En 2005-2006, elle a faits ses débuts avec beaucoup de succès au Dallas Opera dans le rôle-titre de l’Ariane à Naxos de Strauss. Cette saison, elle chante quinze représentations de Turandot avec le Göteborg Opera de Suède ainsi que Senta dans Le Hollandais volant au Zeeland Nazomer Festival aux Pays-Bas.

Le calendrier nord-américain pour 2006-2007 inclut la Missa solemnis de Beethoven avec Andreas Delfs et la Milwaukee Symphony, avec Hermann Michael et la Phoenix Symphony ainsi que ses débuts à l’Opéra de Montréal dans le rôle de Giorgietta dans Il Tabarro de Puccini. Le vaste répertoire dramatique de la soprano norvégienne comprend Wagner – Elsa dans Lohengrin, Eva dans Les Maîtres-Chanteurs de Nuremberg, Elisabeth et Venus dans Tannhäuser, Gutrune dans Le Crépuscule des Dieux ; Richard Strauss – le Marschallin dans Le Chevalier à la Rose, Arabella, Ariane et Salomé ; Mozart – la Comtesse dans Figaro, Elettra dans Idomeneo ; Johann Strauss – Rosalinde dans La Chauve-souris ; son rôle-signature de Leonore dans la version originale et celles corrigées du Fidelio de Beethoven ; Aïda de Verdi ; Jenufa de Janacek et Agathe dans Der Freischütz (Le Franc-Tireur) de Weber.

En Allemagne, elle s’est produite dans les compagnies et festivals d’opéra de Kassel, Fribourg, Augsbourg, Kiel, Bonn, Karlsruhe, Hanovre, Stuttgart, Mannheim, Düsseldorf, Cologne. Elle a été vue récemment par des milliers d’auditeurs dans un concert entièrement dédié à Wagner au Gendarmenmarkt de Berlin. Les chefs d’orchestre avec qui elle a travaillé sont notamment Daniel Barenboim, Leon Botstein, John DeMain, Rafael Frühbeck de Burgos, Eliahu Inbal, Hermann Michael, Christof Perick, Eve Queler, Dennis Russell Davies et Samuel Wong ; les metteurs en scène, Götz Friedrich, Werner Herzog, Tony Palmer, Jurij Ljubimov et Giancarlo del Monaco. La soprano a aussi été accueillie au Festival de Lucerne en Suisse, au Bard Festival de New York pour chanter les musiques de Beethoven, Mahler et Janacek ainsi qu’au Royal Festival Hall de Londres, au Musikverein de Vienne et au Concertgebouw d’Amsterdam.

Le répertoire de concert étonnamment varié de Turid Karlsen comprend la Huitième Symphonie de Mahler – qu’elle a chantée à la télévision canadienne en compagnie de la Montréal Symphony, avec qui elle a aussi réalisé la Deuxième Symphonie du compositeur, la Neuvième Symphonie et la Missa solemnis de Beethoven, la Messe Glagolitique de Janacek, le Requiem de Dvorak et celui de Verdi, avec lequel elle a obtenu dernièrement un succès formidable au côté du Zurich Tonhalle Orchestra.

Elle a fait des débuts très applaudis avec l’Oslo Philharmonic, en interprétant les Chansons de Grieg avec Mariss Jansons à la direction. Elle a chanté la Neuvième Symphonie de Beethoven avec les Philharmoniques d’Oslo et de Hong-Kong. Elle a été à deux reprises la soliste invitée avec le célèbre Berlin Radio Choir et a commencé avec le London Symphony Orchestra sous la direction de Michael Tilson Thomas.

Aux Etats-Unis, elle a interprété le Requiem de Verdi avec le South Bend Symphony ainsi qu’un programme d’opéra russe avec la Phoenix Symphony. Turid Karlsen a commencé ses études de musique au Conservatoire de Maastricht aux Pays-Bas. Ses leçons particulières se sont déroulées avec la célèbre Ingrid Bjoner en Norvège. Ses enregistrements comprennent la Symphonie lyrique de Zemlinsky avec Antony Beaumont et le Czech Philharmonic et Charles V de Krenek avec l’orchestre de la Beethoven Halle de Bonn sous la direction de Marc Soustrot.

Biography :

Winner of the prestigious Kirsten Flagstad prize, Turid Karlsen starred in three productions at Opera Pacific, performing some of opera’s most challenging roles : Salome, Leonora in Il Trovatore and Turandot, the latter a role she also performed with the Opéra de Québec and Madison Opera.

In 2005-2006 she made a hugely successful Dallas Opera debut in the title role of Strauss’ Ariadne auf Naxos, and this season she sings fifteen performances of Turandot with Sweden’s Göteborg Opera, and Senta in Der fliegende Holländer at the Zeeland Nazomer Festival in Terneusen, Holland. 2006-2007's North American calendar includes Beethoven’s Missa solemnis with Andreas Delfs and the Milwaukee Symphony and Hermann Michael and the Phoenix Symphony and her Opéra de Montréal debut as Giorgietta in Puccini’s Il Tabarro.

The Norwegian dramatic soprano’s extensive repertoire includes Wagner – Elsa in Lohengrin, Eva in Die Meistersinger, Elisabeth and Venus in Tannhäuser, Gutrune in Götterdämmerung ; Richard Strauss – the Marschallin in Der Rosenkavalier, Arabella, Ariadne and Salome ; Mozart – Countess in Figaro, Elettra in Idomeneo ; Johann Strauss – Rosalinde in Die Fledermaus ; her “signature” role of Leonore in Beethoven’s original and revised versions of Fidelio ; Verdi’s Aida ; Janacek’s Jenufa and Agathe in Weber’s Der Freischütz.

In Germany she has performed at the opera companies and festivals of Kassel, Freiburg, Augsburg, Kiel, Bonn, Karlsruhe, Hannover, Stuttgart, Mannheim, Düsseldorf, Cologne and was recently seen by thousands in an all-Wagner concert at Berlin’s Gendarmenmarkt. Conductors with whom she has collaborated include Daniel Barenboim, Leon Botstein, John DeMain, Rafael Frühbeck de Burgos, Eliahu Inbal, Hermann Michael, Christof Perick, Eve Queler, Dennis Russell Davies and Samuel Wong ; stage directors include Götz Friedrich, Werner Herzog, Tony Palmer, Jurij Ljubimov and Giancarlo del Monaco.

The soprano has also been welcomed at Switzerland’s Lucerne Festival, New York’s Bard Festival performing the music of Beethoven, Mahler and Janacek as well as at London’s Royal Festival Hall, Vienna’s Musikverein and the Amsterdam Concertgebouw. Ms. Karlsen’s astonishingly varied concert repertoire includes Mahler’s Eighth Symphony – which she sang on Canadian television with the Montreal Symphony, with which she also performed the composer’s Second Symphony – Beethoven’s Ninth Symphony and Missa solemnis, Janacek’s Glagolitic Mass, Poulenc’s Gloria, the Dvorák Requiem and the Verdi Requiem, with which she recently had tremendous success with the Zurich Tonhalle Orchestra.

She made a much-acclaimed Oslo Philharmonic debut, performing Grieg’s Songs with Mariss Jansons on the podium, sang Beethoven’s Ninth Symphony with both the Hong-Kong and Oslo Philharmonics, was twice guest soloist with the distinguished Berlin Radio Choir and debuted with the London Symphony Orchestra under Michael Tilson Thomas. In the United States she performed the Verdi Requiem with the South Bend Symphony and a Russian opera program with the Phoenix Symphony. Ms. Karlsen began her musical studies at Holland’s Maastricht Conservatory. Private studies followed with the renowned Ingrid Bjoner in Norway. Her recordings include Zemlinsky’s Lyric Symphony with Antony Beaumont and the Czech Philharmonic and Krenek’s Karl V with the Orchester der Beethovenhalle Bonn under Marc Soustrot.

Retour Page précédente


© 2002 www.valmalete.com

vendredi 22 septembre 2017